Vale

Le chariot continuait d’avancer tandis que le mystère des points bonus était résolu.
Les bois s’ouvrent soudain et une muraille peut être vue au loin.

“Est-ce la ville de Vale?”
“Oui”
“C’est très grand.”

Je pense que la longueur d’un mur d’un seul côté doit faire 1 kilomètre.
Ce n’est rien comparé à une ville japonaise moderne, toutefois, étant donné le coût de construction d’un tel mur, ça doit être une sacrée ville.
Il y a des champs en dehors des murs, probablement maintenus par les résidents de Vale.
Je ne pouvais pas les voir avant que ne s’arrête la forêt.

Le soleil n’est pas encore au zénith.
Si je considère le temps passé à chasser le Slime gluant et le temps de voyage, ça fait environ 3 heures?
La durée d’une heure est probablement la même que sur Terre.

“C’est la meilleure ville du coin.” m’annonce fièrement le marchand.

Plusieurs chariots se rassemblaient dans les alentours de la ville.
Celui du marchand passe à côté d’eux tandis qu’il approche la cité.

Même si c’est une porte de muraille, il n’y a pas de garde.
Il n’y a pas l’air d’y avoir d’inspection non plus.

“Peut-on entrer librement dans la ville?”
“Bien sûr, à cause de la magie spatiale, même les murs ne sont pas hauts.
(NdT: magie spatiale au lieu de magie de mouvement, pas de météore ou supernova par ici)

Magie spatiale. Il y a ce genre de chose?
Si on peut voyager avec la magie, je suppose qu’il devient inutile d’avoir des inspections à la porte.

Est-ce ainsi?
Dans ce cas, quelle est l’utilité des murailles?
Si on peut voyager par magie, pourquoi sommes-nous venus à Vale par chariot?

“Vraiment?”

C’est étrange, mais il y a probablement une raison.
La muraille protège-t-elle contre les Apparitions?
Nous sommes, selon toute probabilité, venus par chariot car nous ne pouvons pas utiliser la magie spatiale.

Le chariot entre en ville.

“Le premier arrêt est le marchand d’esclaves, puis le quartier général des chevaliers, suivi des vendeurs d’armes et d’armures. Qu’en pensez-vous?”

“Bien.”

Le marchand me dit ses plans en entrant en ville.

Le chariot avance en ville.
La route est large et pavée de pierre. Les bâtiments de chaque côté ont 4 étages et sont recouverts de plâtre.
C’est une chose remarquable, surtout pour un niveau de civilisation qui n’a même pas un magasin.
Il y a plein de personnes marchand alentour, même si je ne dirais pas que c’est bondé.
Ça pourrait être qualifié de ville calme.

Je vois des villageois, marchands, fermiers, combattants et épéistes se déplaçant alentour.
Je me demande, vivent-ils tous en ville?

“Le centre de la ville est juste devant, mais nous allons à droite.”

“Je comprends.”

Le chariot tourne à droite sur une autre rue.

“Cette partie de la ville est un peu dangereuse, n’allez pas dans les rues secondaires.”

“Je serais prudent.”

On dirait qu’un bâtiment est un bordel.

Des échoppes à vous faire tourner la tête.
Il doit y avoir une demande pour ces choses dans ce monde.
Les quartiers pauvres sont proches, y a-t-il des gangs contrôlant ce genre d’endroit dans ce monde?

Cela requiert une investigation.
C’est bien si je ne vais pas là-bas, mais puisque je vis dans ce monde maintenant, il est important que je connaisse quel genre de danger il y a.
Si ce genre d’endroit est dangereux je vais devoir m’en assurer. Je devrais aller y enquêter.

Je devrais enquêter méticuleusement.
C’est une enquête dans un monde différent.
Même si je vais dans ce genre d’endroit, si c’est pour une enquête c’est excusable.
(NdT: dans sa tête: Bordel, bordel, bordel.)

C’est inévitable si c’est pour l’enquête.
Ce n’est ni bien ni mal.

Tandis que je pensais à ça, le chariot tourne à droite et s’arrête près de la seconde maison dans la rue.
Est-ce le marchand d’esclaves? Briques rouges et 3 étages. On dirait une simple maison.

“Êtes-vous là pour affaires?”

Quand le chariot s’arrête, un jeune homme sort de la maison.
Marchand Nv3. Puisque son niveau est bas, il doit encore être un apprenti.

“Je suis venu délivrer un criminel devenu esclave.

Après avoir entendu les mots du marchand l’homme vérifie la cage.

“Je l’accepte, veuillez entrer.”

Le marchand et moi entrons dans la boutique.

“Ce serait mieux que je vende l’esclave.”

Je mentionne cela au marchand tandis que nous sommes guidés vers l’arrière.
Si c’est moi, il y a une hausse de 30%.

“Bien sûr, veuillez prendre ceci dans ce cas.”

Le marchand me donne une lettre.

“Qu’est-ce donc?”
“La lettre de jouissance du maire.”

Il y avait une telle chose?
J’accepte la lettre tandis que nous entrons dans une pièce.

Je m’asseois sur le sofa et, après une courte attente, un homme arrive.

Alan: Homme, 63 ans
Marchand d’esclaves Nv44

Il y a aussi une classe de marchand d’esclave?
Et ce type est le plus haut niveau qu’il m’ait été donné de voir, Est-il vraiment doué?
Ou était-ce que le village dans lequel j’étais, était trop perdu en campagne pour voir autant de personnes de haut niveau?

“Je m’apelle Alan, le maître de cette maison.”
“Je suis Michio.”
“Je suis Bikka du village de Somara.”
“S’il vous plait, asseyez-vous.”

Après les salutations, je me rassois sur le sofa.
Ce sofa est vraiment confortable.
Il doit être riche puisqu’il peut s’acheter des esclaves.

“La ville semble assez animée aujourd’hui.”

Le marchand commence à parler.
C’est de la simple conversation.

“Vous ne saviez pas? Un dédale a été découvert il y a deux jours.”
“Est-ce un labyrinthe?”

Hmmm. Y a-t-il un labyrinthe?
Maintenant que j’y pense, avais-je choisi comme paramètre le monde type normal et donjon ensemble?
Je me consacre à rester silencieux en collectant des informations.

“N’avez-vous pas rencontré des Apparitions près de la ville?”
“Nous en avons rencontré deux fois, mais ce n’étais pas proche de Vale.”
“Ça renforce probablement la force des autres labyrinthes.”
“Oui, nous avons rencontré un Slime gluant aujourd’hui.”
“Wow, allez-vous bien?” demande le marchand d’esclaves avec un air inquiet.

“Oui, Michio ici présent l’a vaincu.”
“Tout seul?”
“Oui, Michio est aussi la personne qui a aidé le village contre les voleurs récemment.”

Je suis mal à l’aise d’être loué de la sorte.
Donc je change le sujet.

“L’homme qui a essayé de voler l’équipement de voleur a vu son rang abaissé à celui d’esclave, conformément à la loi du village.”
“Je comprends.”
“Ceci est la lettre de jouissance du chef du village.”
Je sors la lettre.
Le marchand d’esclaves l’accepte.

“Je vais regarder.”
“Nous donnerons la moitié du prix de vente à Michio.”

Le marchand Bikka explique à marchand d’esclaves pendant que celui-ci lit la lettre.

“Je vois.”
“Alors?”
“Tout est en ordre. L’homme a un corps robuste et est dans la fleur de l’âge, je pense que 30.000 nars doivent être le prix du marché.”

Je regarde le marchand.
Je ne comprends pas le prix du marché.
Le marchand hoche la tête légérement.

“Je vois. Ce sera parfait.”
“Merci.”
“Veuillez me payer la moitié et l’autre moitié à Michio.”

Les 30% de bonus de prix de vente n’ont pas l’air de fonctionner.
Quand c’est un esclave, peut-être que ça ne fonctionne pas?

“Est-ce votre première fois ici?” me demande le marchand d’esclaves.

“C’est la première fois que je viens dans cette ville.”
“Vraiment. Êtes-vous un aventurier?”

Ça pourrait devenir vrai.
Mon visage ressemble à celui d’un aventurier?
Ou peut-être seuls les aventuriers vagabondent autour des villages en traitant avec les problèmes de voleurs?

“Non, je n’ai pas rejoint de guilde non plus.”
“Dans ce cas, pensez-vous acheter un esclave dans le futur?”

Attends. Qu’est-ce que t’as dit?

“Un esclave… Acheter… Peut-on acheter un aventurier?”

J’ai réussi à me débrouiller à peu près.

“Oui, il y en a quelques uns.”

Je pouvais acheter un esclave.
Je n’avais même pas considérer ça pour quelque raison.
Suis-je trop influencé par le sens commun du Japon moderne?

Il y a des esclaves dans ce monde.
Parce que j’ai vendu un esclave, je devais pouvoir en acheter un.

Si j’achète une esclave, quel genre de chose puis-je lui demande de faire?
Si j’achète une esclave, va-t-elle…
Si j’achète une eslave…

“Vraiment? Il n’y a pas longtemps que j’ai quitté mon maitre, je m’entrainais en montagne avant, donc je ne sais pas trop comment les choses fonctionnent ici.”

J’utilise une excuse à laquelle je pensais.
Si je dis que je suis de la campagne et que je m’entrainais en montagne, j’ai alors une bonne excuse pour ne pas savoir des choses et pourquoi je suis aussi fort.
Même si la vérité est que je suis fort grâce à Durandal.

“Je vois. Vous avez l’air assez jeune, Pensez-vous aller au labyrinthe près de la ville?”
“Peut-être, ça pourrait être bien.”

Si il y a un donjon, on y rentre.
Si il y a un trou, on fonce dedans. C’est ce qu’être un homme signifie.

“Dans ce cas parlons-en de nouveau un autre fois.”
“D’accord, je repasserais.”

J’avais appris de bonnes choses.

Le marchand d’esclaves sort brièvement de la pièce et revient avec l’argent.

“Voici 15.000 nars, c’est la moitié.”
“Merci.”

Le marchand reçoit la première moitié.
Une pièce d’or et beaucoup de pièces d’argent. Une pièce d’or vaut 10.000 nars?

“Je suis impatient de faire affaire avec vous dans le futur, votre moitié est de 19.500 nars.”

Le marchand d’esclaves m’offre le second plateau de monnaie.
Une pièce d’or et un impressionnant montant de pièces d’argent.
Suis-je le seul à recevoir les 30% de bonus?

Je regarde le marchand du village pour un instant, mais il ne semble pas penser que quelque chose est étrange que je recoive 30% de plus.

“Merci.”

Être capable d’acheter un esclave me choque un peu.
(NdT: UN esclave, oui bien sûr)

Comment acheter un esclave?
N’est-ce pas un crime d’acheter un crime?
Non, c’est juste l’éthique japonaise moderne.
Il faut que j’utilise l’éthique de ce monde.
Je suis venu vendre un esclave à cause des lois du village, mais ,maintenant que j’y pense, je suppose que ça n’aurait pas été étrange si j’en avais acheté un.

Tout de même, ça me fait bizarre de vendre des gens en tant qu’esclaves.
Ça me déprime un peu.

Maintenant je me sens mal à l’aise, donc je pourrais essayer de fuir.

“Bien Michio, j’ai hâte de vous revoir.”

Il semble se rappeler mon nom.
Je suppose qu’il n’est plus possible de fuir.

Peut-être est-ce bon. Je devrais revenir.
Je veux en entendre plus sur le labyrinthe.

Le marchand et moi quittons la maison du marchand d’esclave. Une fois que le marchand a fait demi-tour, je monte à mon tour sur le chariot.

Après être revenu sur le chemin par lequel nous étions arrivés, nous nous dirigeons vers le centre-ville.

“Est-ce un marché?”

Il y avait des stands le long de chaque côté de la rue.
Nourriture et vêtements en vitrine, avec des gens se rassemblant autour.

Soldat Nv41

Épéiste Nv47

Prêtre Shinto Nv35

Cuisinier Nv28

Il y a beaucoup de bonnes classes.
Les gens semblent aussi de haut niveau.

Aventurier Nv13

Il y a vraiment une classe nommée Aventurier aussi.

Ce bâtiment est le quartier général du groupe de chevaliers.

Tandis que nous nous dirigeons vers le centre-ville, le marchand le montre du doigt.
Est-ce le centre de la ville? Il y a une grande place ouverte avec un grand clocher sur la gauche.

Le chariot s’arrête devant ce bâtiment.

“××××××××××”

“××××××××××”

Un chevalier sort du bâtiment et parle avec le marchand à propos de quelque chose.

Chevalier Nv4

Son niveau est bas.
Je suppose qu’il s’agit d’un apprenti.

“Michio, montrez-lui les cartes d’information des voleurs.” me dit le marchand.

“Okay.”

Oh, je vois.
Je ne savais pas pourquoi nous étions venus ici.
Je peux récupérer la récompense pour les voleurs.

Je pose mon sac à dos et ouvre une bourse pour prendre les cartes.
Je les donne à l’apprenti chevalier.

Le marchand en donne aussi 2, je pense qu’il s’agit des voleurs que les voleurs ont vaincu.

Je regarde la carte d’information du voleur mais rien n’est écrit dessus.
Peut-il obtenir des informations à partir de la carte?

“Je vais vérifier les carte.”
“Oui, s’il vous plait.”

Le marchand étend un bras vers le Chevalier Nv4.
Le dos de sa main est près du visage du chevalier.

“Intentions de l’âme, souffle de sagesse, carte d’information, apparais!”

Donc les cartes qu’il doit vérifier sont les notres?

Dangereux.
Vas-tu vérifier la mienne?

Ai-je vraiment une carte d’information?
Si je n’en ai pas, que se passe-t-il?

Le chevalier finit de vérfier la carte du marchand.
LE marchand baisse son bras. Le chevalier me regarde.

Oh, je dois essayer, je n’ai pas le choix.

Il n’y a pas l’air d’y avoir le choix, je tends donc ma main gauche.
Je la lève en face du visage du chevalier.

“Est-ce bon?”
“Intentions de l’âme, souffle de sagesse, carte d’information, apparais!”

Une carte sort du dos de ma main malgré l’anxiété que j’avais ressenti.
Maintenant je suis nerveux parce qu’elle est sortie.
Qu’arrivera-t-il?

“…Comment est-ce?”

Je suis inquiet car le chevalier est silencieux, donc je lui demande.
Le silence est effrayant.

“… Vous avez un nom de famille? …bizarre. Vous être un homme libre. C’est bon.”

il apparait que j’ai réussi le test.
Le chevalier rentre dans le bâtiment. J’essaie de regarder ma carte.

Kaga Michio: Homme 17 ans, Villageois, Homme libre.

C’était écrit en Kanji avec des chiffres arabes.
C’est probablement rare d’avoir un nom de famille dans ce monde.
Je suis aussi un homme libre.
Il y a les esclaves, les hommes libres, y a-t-il aussi des nobles.

“Qu’a-t-il vérifié?”
“Si votre classe était voleur ou non. Si c’était un voleur, il ne peut pas donner la récompense.”

Quand le marchand me répond, je me fige une seconde.
J’ai la classe Voleur.

Ma classe écrite sur ma carte est Villageois.
Seule la première classe est affichée en tant que classe principale?
Villageois est bien en tant que première classe.

“Oh.”

J’expire doucement.
Il semblerait que la carte d’information ne puisse pas être séparée de la main, même si on la tire. Après l’avoir poussée un peu, elle disparait dans le dos de la main.
Je me demande comment ça marche.

“Les cartes des voleurs sont vérifiées à l’intérieur? Nous saurons le résultat tout de suite.”

“Comment avons-nous eu les cartes des voleurs?”

“30 minutes après la mort d’une personne, elle sort automatiquement.” m’explique le marchand.

On ne peut pas prendre la carte de quelqu’un de vivant.

Une femme sort peu après du quartier général.

Radia Maxi Nantes Gozzeru: Femme, 28 ans.
Chevaleresse Nv27
Équipement: Armure magique, Bottes d’accélération.
(NdT: oui, un chevalier, une chevaleresse…on en apprend tous les jours :o)

Son niveau n’est pas élevé mais elle a de l’équipement que je n’ai jamais vu avant, et son nom est compliqué.
Elle vient probablement d’une famille noble.
Elle est belle avec un corps bien dessiné. Sa poitrine n’est pas très grande cependant.
Elle a des cheveux blonds, attachés à l’arrière.

“Êtes-vous celui qui a vaincu les voleurs?”

Elle me regarde avec curiosité.

“Oui”

“Il viennent d’une bande de voleurs qui contrôlent les bas quartiers de cette ville. Quelques uns sont surement partis piller les villages. Nous préparons la prime pour vous. Les autres voleurs n’en avaient pas encore une.”

“Je comprends.”

Les deux cartes que le marchand leur a donné ont dû être inutiles.

Le Chevalier Nv4 sort du quartier général. Il donne un sac blanc à la Chevaleresse.

“Voici la prime.”

Elle me jette le sac.

“Wow.”

Je l’attrape rapidement.

“Vous devriez partir rapidement.”

Elle finit de parler et retourne à toute vitesse dans le bâtiment.

Oh?
C’est tout?

C’est dommage, puisqu’elle était belle j’aurais du au moins lui donner mon nom.

“Merci beaucoup.” dit le marchand.

Et nous repartons avec le chariot.

C’est vraiment tout?
Décevant.
Même si c’est le quartier général des chevaliers, il n’y a pas de discussion à propos de l’attaque du village?

Non. Je comprends.
Je comprends vraiment.
Une personne avec mon apparence ne peut aller plus loin en parlant avec une belle femme.

Un gars qui n’est pas populaire sur Terre, ne le sera pas ici non plus.
Pourquoi serais-je populaire ici si je ne l’étais pas sur Terre?
Il n’y a aucune raison.

“La boutique d’armes est la suivante?”

Je vérifie avec le marchand d’une voix fatiguée.
Haa.

“Oui.”

Le marchand guide le chariot plus avant.

Je mets la prime dans le sac à dos. Est-ce que le bonus de 30% a fonctionné?
Peut-être pas, vu qu’il s’agit d’une prime?
Je ne suis pas sûr.

Recevoir 30% de bonus.

Ça aurait été bien.

Après avoir voyagé pendant un moment une échoppe avec une épée est en vue.
Est-ce la boutique d’armes?

Épée à deux mains
Compétences: Double Intelligence, Épée de feu, Purification.

Un épée incroyable est la pièce maîtresse de l’échoppe.
Elle a 3 compétences. Ça doit être très puissant.

Le chariot s’arrête donc j’en descends.
Un homme arrive.

Marchand d’armes Nv21

Il y a aussi une classe Marchand d’armes?

“Salutations.”

“Bienvenue, que puis-je faire pour vous?”

“Je veux vendre ces épées.”

Je montre les épées du chariot au marchand d’armes.

“Âme de l’arme, déchaînes ton pouvoir, analyse d’arme!”

Le marchand d’armes regarde l’épée de cuivre en murmurant.

Wow.
Je suis plutôt choqué.
Je suis surpris car une carte d’intelligence est sortie.

On dirait qu’il y a une compétence pour l’analyse d’armes.
Même si mon Analyse n’utilise pas d’incantation et est vraiment bien.

“Alors?”

“18 épées de cuivre, ce sera 250 nars chacune.”

Le marchand hoche doucement.
2 des 18 appartiennent aux villageois.

“Ok.”

“1 épée de fer, le prix est de 1000 nars.”

“Ouais.”

“Après ça…”

Le marchand d’armes ramasse la Rapière de Flamme.

“Alors?”

“Une arme avec une compétence, Rapière de Flamme. Je l’achéterais pour 18.000 nars.

Comme on pouvait s’y attendre de la part d’une arme avec une comptence, le prix est élevé.
Le marchand est surpris mais hoche la tête.

“Je vois.”

“Le prix du Cimeterre est de 500 nars.” dit le marchand d’armes après un seul coup d’oeil rapide au Cimeterre.

“Ce prix inclut-il les emplacements de compétence vides?”

“Je ne sais pas ce que vous voulez dire mais on ne peut pas mettre de compétence sur cette arme.”

LE marchand d’armes a l’air ennuyé par ma requête.
Ne comprend-il pas les emplacements de compétence?

“Ok, donc il n’y a pas de compétence. Combient vaut celle-ci?”

Je montre au marchand l’épée de cuivre que je garde à ma taille.

“Âme de l’arme, déchaînes ton pouvoir, analyse d’arme! C’est une simple épée de cuivre, 250 nars d’après le prix du marché.”

Il insiste sur le “simple”.

Il y a un emplacement de compétence sur mon épée de cuivre.
Peut-être ne comprend-il vraiment pas les emplacements de compétence vides?
De toute manière, c’est évident que ça n’a aucune influence sur le prix.

“Je comprends. Je vais garder le Cimeterre. Je voudrais vendre les autres épées.”
“Merci beaucoup. Vous avez amené une grande quantité. J’aimerais acheter le tout pour 30.550 nars.

Donc il y a 30% de bonus?
Je ne comprends vraiment pas cmment ça marche.

“Ce sera parfait.”

“Certainement. Juste un moment.”

Le marchand d’armes va a l’intérieur et reviens avec un plateau de pièces.
3 pièces d’or, 5 pièces d’argent, et un grand nombre de pièces de cuivre.
Puisque c’est ennuyeux, je prends les pièces de cuivres sans les compter.

“Merci.”

“Merci.”

Je mets 1 pièce d’ore et toutes les autres pièces dans ma bourse.
Je donne 2 pièces d’or au marchand.

“Est-ce suffisant pour la part du village?”

“Ça fait beaucoup.”

2 épées de cuivre, la Rapière de Flamme et le Cimeterre font 19.000 nars.

“J’aime bien le Cimeterre, donc je paie plus cher pour lui.”

“Merci, vous êtes vraiment aimable.”
Le marchand ne dit rien à propos du prix de vente amélioré de 30%.
Il reçoit le bon montant.
C’est ma compétence.

Ensuite nous allons à la boutique d’armures.

“Les voleurs que les villageois ont vaincu n’avaient pas d’équipement de protection, donc une fois que vous aurez déchargé la cargaison, nous nous séparerons.”

“Vraiment? Merci d’avoir prix soin de moi.”

“Non. C’est plutôt vous qui avez pris soin de nous, merci encore d’avoir sauvé notre village.”

Je suis encore triste que Tirihi ne soit pas venue.
Après avoir déchargé mes affaires près de la boutique d’armures, le marchand s’en va dans le chariot.

La pièce maîtresse de cette échoppe est la même armure que celle que la chevaleresse portait plus tôt.

Équipement de corps: Armure magique.
Compétence: Réduction des dégêts magiques.

C’est apparemment un bon équipement défensif avec une compétence.

Je met de côté une armure de cuir et une paire de chaussure de cuir qui ont l’air pas mal.
J’apelle le marchand.

“Excusez-moi?”

“Bonjour. Puis-je vous aider?”

Marchand d’armure Nv33

Marchand d’armes et Marchand d’armures semblent être deux classes différentes. Donc les boutiques d’armes et d’armures sont toutes séparées?

“Je vous que vous achetiez ceci.”
“Âme de l’armure, déchaînes ton défence, analyse d’armure!”

Le marchand d’armure regarde l’équipement.
Je me sens un peu timide.
L’Analyse d’armes et l’Analyse d’armures sont des compétences différentes?
Un marchand d’armes peut seulement utiliser l’Analyse d’armes,
et un marchand d’armure peut seulement utiliser l’Analyse d’armures.

“Qu’en dites-vous?”

“Le bandana de voleur vaut 500 nars, l’armure de fer 1800 nars, l’armure de cuir 200 nars et les chaussures de cuir 20 nars.

“Je vois.”

Je ne connais pas le prix du marché, donc je hoche juste la tête à l’annonce des prix.

Le bandana ne valait pas cher contrairement à ce que je pensais. Est-ce que 500 nars est une somme d’argent pour laquelle on risquerait de devenir esclave?

“Il y a deux armures de cuivre et 7 bottes de cuir. Je vous offre 3692 nars pour le lot.”

“Merci.”

Il semble que je vais recevoir les 30% bonus.
J’accepte le prix offert.

Le marchand d’armures amène l’argent.

J’ai une bonne quantité de monnaie maintenant.

Sommaire

Slave Harem Chapitre 9

Slave Harem Chapitre 11

6 thoughts on “Slave Harem Chapitre 10

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s